oversta folkhalsa skolor http://sverigepiller.com/viagra-online/ halsovard jobb i orlando florida

Les Seigneuries 

ISLET-ST-JEAN ET BONSECOURS

Les seigneuries Islet-St-Jean et Bonsecours, concédées sous le régime français, représentent la base de fondement du territoire actuel jusqu'à l'abolition de la tenue seigneuriale par le pouvoir britannique en 1845 bien que l'érection officielle de la première municipalité sous le régime anglais date du 1er janvier 1855. 

La ligne séparatrice des seigneuries Islet-St-Jean et Bonsecours se situerait aujourd'hui entre le presbytère et l'église. L'église Notre-Dame-de-Bonsecours se situant dans la seigneurie du même nom et le presbytère dans la seigneurie Islet-St-Jean.

Comme les seigneuries Port-Joly et Bonsecours ont chacune deux lieues de profondeur et que Islet-St-Jean n'en a qu'une, il reste une cuvette. Ce terrain également concédé par le Comte Frontenac, sous le nom de fief Lessard (différent de canton Lessard) le 15 juin 1698 à Pierre Lessard qui était venu s'établir dans Islet-St-Jean vers 1690.


Seigneurie Islet-St-Jean

La seigneurie Islet-St-Jean fut concédée le 17 mai 1677 à Geneviève Couillard alors âgée de 16 ans. Née en Nouvelle-France le 24 octobre 1660, elle est la fille de sieur Louis Couillard de l'Espinay et de Geneviève Després et petite fille de Guillaume Couillard et de Marie-Guillemette Hébert. Le mariage de Guillaume et de Marie-Guillemette célébré en 1621 est considéré "le premier mariage de français à Québec". 

La seigneurie mesure une lieue de front le long du fleuve Saint-Laurent avec deux lieues de profondeur. La frontière de la seigneurie Islet-St-Jean avec la seigneurie Port-Joli est à six arpents en amont de l'embouchure de la rivière Trois-Saumons couvrant en profondeur les terres actuelles du 1er, 2e et 3e rang. 


Seigneurie Bonsecours

La seigneurie Bonsecours fut concédée le 1er juillet 1677 à François Bélanger (Bellanger) né en 1612 dans la ville de Touque en Normandie et est arrivé à Québec en 1636 à l'âge de 23 ans. Maçon qu'il était, il devient défricheur et cultivateur. Il se marie le 17 juillet 1639 à Marie Guyon née elle aussi en France en 1622. Le couple Bélanger - Guyon ont eu douze enfants. D'abord censitaire sur la côte de Beaupré, puis capitaine de milice à Château-Richer. Il arrive à Bonsecours, qu'il nomme Notre-Dame-de-Bon-Secours, en 1678 avec sa femme Marie, leur fils Jean-François, sa femme et leurs trois enfants; Louis, Jacques et Geneviève.

La seigneurie fait suite à la seigneurie Vincelotte jusqu'à la seigneurie Islet-St-Jean. Son front sur le fleuve mesure une lieue et demie et sa profondeur est de deux lieues correspondant à peu près au chemin actuel du 6e rang de Saint-Cyrille.

 

Municipalité de l'Islet


284, boulevard Nilus-Leclerc,
L'Islet (QC) G0R 2C0

Tél. : 418 247-3060
Téléc. : 418 247-5085
info@lislet.com

Éléments graphiques du logo Cliquez ici

logo lislet

Inscription à l'Infolettre



Votre nom (*)

Please let us know your name.
Votre Adresse Courriel (*)

Please let us know your email address.



logo hublot

seao

logo sopfeu

zoom

marees

cld lisletmrc lislet

priorite lislet

© MUNICIPALITÉ L'ISLET, 2016. TOUS DROITS RÉSERVÉS. UN SITE DE SIMPLECLIC